Des films pour vivre le Mexique comme si vous y étiez.

1. Hecho en Mexico

Hecho en Mexico est un documentaire réalisé en 2012 par l’ex musicien et réalisateur anglais Duncan Bridgeman.

Il explore la musique mexicaine actuelle au travers de portraits de chanteurs et musiciens contemporains : rockeurs, rappeurs, artistes populaires, intellectuels et pop stars dressent un portrait unique du pays et de ses habitants. On peut y voir des groupes emblématiques tels que Café Tacvba et des artistes tels que Carla Morrison.

Le résultat est une réflexion inspirante et parfois humoristique sur ce qu’est la « Mexicanidad » aujourd’hui. Hecho en Mexico reflète ce que c’est d’être mexicain dans ces temps de grands changements et célèbre l’identité mexicaine telle une puissante famille.

Ce documentaire musical est l’un des films les plus positifs jamais réalisés sur le Mexique.

 

2. Coco

Coco est un film d’animation réalisé par Lee Unkrich et Adrian Molina avec les voix de Andrea Santamaria et Ary Abittan. Coproduit par les studios Disney et Pixar, il est sorti en 2017.

Le film raconte l’histoire de Miguel, un garçon déterminé à suivre les traces de son héros musical Ernesto De La Cruz. Lorsqu’il voyage au pays des morts, Miguel trouve à la fois la joie de la musique et la joie encore plus grande de l’amour et du soutien de la famille.

L’équipe derrière l’animation s’est donné beaucoup de mal pour s’assurer que le film reflète une vision authentique du Mexique. Le produit fini est une sorte de lettre d’amour au Mexique qui célèbre sa musique, sa culture et ses nombreuses traditions.

 

3. Les épices de la passion

Les Épices de la passion (Como agua para chocolate) est un film mexicain d’Alfonso Arau sorti en 1992. Il est tiré du livre Chocolat amer de Laura Esquivel, qui a également écrit le scénario pour le film.

L’histoire est centrée sur la vie de Tita, une jeune femme du nord du Mexique qui voit son destin amoureux bouleversé par une vieille tradition familiale, l’obligeant à prendre soin de sa mère jusqu’à sa mort.

Le film met en évidence la relation que les Mexicains ont avec leur tradition culinaire qui est pleine d’arômes, d’imagination et de couleurs. Le travail d’Esquivel, appartenant au mouvement littéraire du réalisme magique, nous permet également d’entrevoir l’imagerie du Mexique révolutionnaire. 

Les épices de la passion a reçu 10 Ariel Awards et occupe la 56e place dans la liste des meilleurs films du cinéma mexicain.

 

4. Macario : le jour des Morts

Macario est un film mexicain réalisé par Roberto Gavaldón en 1959 et sorti en 1960.

Adapté du roman de Bruno Traven, le film nous raconte les histoires de Macario (joué par l’acteur Ignacio López Tarso), un humble indigène de la vice-royauté de Nouvelle-Espagne hanté par la faim et ses désirs. L’action du film se situe au XIIIe siècle, le jour de la fête des morts. Macario, un pauvre paysan affamé, ne veut partager avec personne une dinde cuisinée par sa femme, hormis la mort avec laquelle il signe un pacte.

Une image qui résonne avec un trait du folklore mexicain, où la mort a un rôle spécial, qui est parfois synonyme de vie et de célébration.

Il a été le premier film mexicain nommé pour l’Oscar du meilleur film étranger.

 

5. La Légende de Manolo

La Légende de Manolo est un film d’animation réalisé par Jorge R. Gutierrez avec les voix de Diego Luna et Zoe Saldana. Il est sorti en 2014.

À San Angel, un petit village du Mexique, le jeune Manolo, torero musicien, est tombé sous le charme de la jolie Maria. Mais il doit se battre avec son meilleur ami, lui aussi amoureux. Alors que Manolo semble gagner la partie, un sorcier se débarrasse du jeune homme, qui atterrit dans un monde étrange… Il doit choisir son destin entre ses rêves et les espoirs de ses parents. Il s’embarque alors, dans d’incroyables aventures et va affronter ses peurs.

Produit par le légendaire Guillermo del Torro, ce film explore les festivités annuelles du Mexique pour le Jour des Morts.

La légende de Manolo a été nominé pour le meilleur long métrage d’animation aux Golden Globes 2014.

 

6. Memories of a Mexican

Memories of a Mexican est un film documentaire mexicain de 1950 réalisé par Salvador Toscano et Carmen Toscano.

Cinéaste pionnier au Mexique, Salvador Toscano a dépeint les événements et les personnages clé de la révolution mexicaine de 1904 à 1924. Capturant la saveur et la réalité du pays, déchiré par la guerre, le film présente le bouleversement politique et militaire qui a façonné le Mexique à l’aide d’images exclusives et authentiques. Il décrit également le rôle des femmes au Mexique au cours de cette période.

 

7. Los últimos zapatistas, héroes olvidados

Premier film de Francesco Taboada, “Los Últimos Zapatistas” montre les témoignages effrayants de ces soldats qui ont fait la révolution mexicaine, qui a commencé en 1910, aux côtés du général Emiliano Zapata.

En plus de raconter l’intégrité et l’engagement idéologique du Caudillo del Sur, le documentaire est un travail critique qui met à jour les problèmes agraires dans le scénario néolibéral et admet l’échec de la révolution.

 

8. Gimme the power

Ce documentaire de 2012, raconte l’histoire du groupe de Molotov et le contexte économique, politique et social dans lequel le groupe s’est développé.

En fait, le film est autant sur l’histoire récente du Mexique que sur le groupe. Une excellente introduction aux principaux problèmes sociaux et politiques du pays.